La table de défonceuse ultime ?

La table de défonceuse ultime ?



Alors là…

Alors là je suis tombé sur les fesses… (voir la vidéo plus bas dans ce billet pour comprendre mon émoi).

S’il y a un truc auquel pensent tous les boiseux amateurs dès qu’ils ont une défonceuse, outil mobile par excellence, c’est de la mettre sous table.

Bon, ok, la défonceuse sous table, ça fait un peu « toupie du pauvre », et immobiliser un outil conçu pour être utilisé « à la volée » c’est un peu contre-nature… Mais il y a des usinages pour lesquels une défonceuse sous table s’avère quand même rudement pratique.

Mais… Lorsqu’il s’agit de réaliser sa propre table pour y loger sa défonceuse, ça se complique…

Internet regorge pourtant de montages et de plans pour réaliser sa propre table. Et pourtant… Depuis le temps que je gamberge le sujet, depuis le temps que je parcours le net à dévorer des plans, je ne me suis toujours pas décidé à réaliser la mienne, de table pour défonceuse…

Pourquoi ?

Essentiellement pour deux raisons :

  1. En dépit d’être, la plupart du temps, conçues et réalisées par des boiseux, je trouve ces tables trop compliquées à réaliser ( vous aurez compris à la lecture de mes billets – et à la passion que je porte à une marque verte sur fond noir. Hum ! – que je n’aime pas me prendre le chou avec le matos),
  2. Et pas forcément pratiques à utiliser : une fois que l’on a fixé la défonceuse dessus (enfin, dessous) c’est tellement peu pratique de la mettre et de l’enlever, sa défonceuse, que ça refroidit un peu… Même si la plupart des boiseux disposent de deux défonceuses, voire plus, pour leurs travaux, on n’a pas tous la possibilité d’en dédier une sous table.

Une troisième raison, qui découle un peu de la première, c’est que bien souvent la réalisation d’un table pour défonceuse, fait appel à des notions de mécanique… qui ne sont pas le lot quotidien des boiseux… Et à des composants pas forcément disponibles partout.

Aussi, lorsque j’ai vu cette vidéo proposée par un menuisier russe, je me suis dit : « C’est celle-là qu’il te faut ! » 🙂


Eh ! Vous avez vu ? Elle marche aussi avec une défonceuse Festool !

Pour cette table, la seule chose un peu coûteuse qu’il faudrait acquérir, c’est le piètement (un support Makita). Encore qu’il soit tout à fait possible de s’en fabriquer un similaire.

Ce qui m’a séduit dans cette table :

  • l’ingéniosité de sa conception,
  • la présence d’une « deuxième table » pour des usinages… à l’horizontale !
  • Elle est en outre escamotable,
  • transportable,
  • bien moins « encombrante » que la plupart des tables pour défonceuses que j’ai vues jusqu’à présent,
  • et elle est réalisable avec simplement du bois et de la quincaillerie ordinaire

Aaaaaaah ! Je sens que je vais me réconcilier avec les défonceuses sous table… 🙂

Edit : du même menuisier, voir aussi cette mortaiseuse portable faite maison.


Views: 152333 lectures.

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Matthieu
Matthieu
3 mai 2012 14h24

Waouh!

L’expression est la bonne: on en reste sur le cul!
Je me suis fabriqué une table pour défonceuse d’après un plan trouvé dans un magazine (avec quelques adaptations) il y a quelques mois dont je suis satisfait. Mais il faut que je la peaufine (notamment le piétement).
Ce type là a pensé à tout! Quelle ingéniosité (et générosité de la partager)! Il y a là un paquet de bonnes idées!
Bravo pour avoir déniché cette vidéo.

Anonyme
Anonyme
15 mai 2012 19h31

Bluffant : simplicité, efficacité, tout à l’air au rendez-vous.
S’il y en a un qui fait les plans, merci de les poster.

Brillantissime !

Anonyme
Anonyme
22 septembre 2012 23h43

Pour les plus fortunés, mais bon, ce n’est plus du DIY, on ne joue pas dans la même cours là…

http://www.festoolcms.com/

Available October 2012….

michel
michel
20 octobre 2012 22h36

c’est vrai que cette table est une pure merveille de simplicité ,et d’ingéniosité et je vais m’en inspiré pour en construire une a peu près similaire .Toutefois ( a la fin de la vidéo ) la table est montée dans une deuxième position qui me semble instable car en
« bascule » par rapport aux points d’appuis ( les pieds )Autrement dit : on sort du centre de gravité et on bascule vers l’extérieur surtout si l’on doit maintenir une certaine pression sur la pièce à usiné .Merci beaucoup pour pour ce post utile

Anonyme Lionaide
Anonyme Lionaide
10 décembre 2012 10h32

Je suis aussi très admiratif et je souhaiterais disposer des plans. En tout cas c’est FANTASTIQUE.
FELICITATIONS

Thomas
Thomas
15 mars 2014 21h01

Il ne me reste plus que le système de poulie pour monter et descendre la defonceuse et la table est terminé, sans plan je regarde la vidéo en boucle 🙂

Lara
Lara
18 septembre 2015 21h03

hé bé…

Les russes ils ont rien pour eux au départ…
Un air rustique sur le visage (voire très peu avenant), des méthodes bourrues dans le travail, un froid digne de l’Alaska leur frôle la couenne en permanence sans qu’ils sourcillent et pour couronner le tout, ils sont équipés d’un président… discutable qui fait valoir une police tout aussi discutable…
Et voilà qu’en menuiserie ils se démarquent avec de petites idées de génie ^^ Comme quoi il ne faut jamais désespérer ! On veut encore du russe !

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x