Un petit truc pour éviter de se prendre les doigts dans la toupie

Un petit truc pour éviter de se prendre les doigts dans la toupie

(Punaise ! Avec des titres aussi brefs, va falloir changer la maquette du blog…)

Alors voilà.

On a parfois besoin de copier des pièces bois.

Le plus souvent parce qu’on doit produire plusieurs exemplaires d’une seule et même pièce. Cette seule et même pièce s’appelle alors un original et on en fait des copies.

L’autre nom de l’original c’est : gabarit. C’est d’ailleurs mieux de l’appeler gabarit : ça vous pose un homme devant les néophytes et on sent tout de suite que vous savez de quoi vous parlez 🙂

Donc vous avez un original gabarit entre les mains et vous devez en faire des copies.

Pour cela vous allez :

  • tracer le contour du gabarit sur la pièce qui deviendra la copie,
  • dégrossir ce contour (c’est à dire : découper autour à la scie sauteuse, ou à la scie à ruban, ou à la scie à chantourner) en laissant quelques millimètres de rab au-delà du tracé,
  • placer le gabarit sur la pièce, solidariser les deux et finir la pièce à la toupie.

Pour finir la pièce à la toupie, vous allez :

  • monter un bouffe-tout et un roulement sur l’arbre de la toupie,
  • mettre la toupie en route,
  • prendre le duo pièce-gabarit dans les mains,
  • faire passer le gabarit en appui contre le roulement, le bouffe-tout s’occupant d’enlever la matière surnuméraire de la pièce à calibrer.

Travailler ainsi porte un nom : c’est travailler à l’arbre.

Le bouffe-tout c’est un outil coupant qui sert à calibrer. En voici une photo :

Un bouffe-tout et son roulement

Crédit photo : Bordet

Comme ce n’est pas évident sur la photo : le bouffe-tout et le roulement sont de même diamètre.

Un jour, promis, je ferais des vrais pas-à-pas avec des vraies photos dedans 🙂

Bien évidemment, il faut parfaitement solidariser les deux pièces, sinon il y en a une qui finira éjectée à travers l’atelier. Pour solidariser les pièces lorsqu’on travaille à l’arbre, on utilise des sauterelles. Comme celle-ci :

Crédit photo : Bordet

Ou celle-ci :

Crédit photo : Bordet

Ce type de fixation suppose un gabarit sur-dimensionné, histoire de fixer dessus les sauterelles, qui fixeront la pièce à leur tour. Bref, selon le type de pièce à calibrer, il vous faudra ruser bien réfléchir à votre montage, pour avoir la trajectoire la plus sûre contre l’arbre.

Et il faut aussi réfléchir à la préhension de vos pièces.

Travailler à l’arbre est risqué et ne s’improvise pas.

Si vous n’avez jamais fait, ne faites pas. Prenez d’abord des leçons auprès de personnes sensées et expérimentées.

Ou trouvez un autre moyen.

Un autre moyen

Pour certains types de pièces, si on ne dispose que d’une défonceuse (et d’une fraise à copier, c’est une fraise droite avec un roulement) et qu’on veut quand même travailler à l’arbre, on peut faire comme dans la vidéo ci-dessous :

Le truc sympa :

  • on voit parfaitement ce qu’on fait

Les trucs moins sympas :

  • il y a un tout piti problème d’aspiration…
  • la pièce calibrée aura des trous de vis (ou alors y aller au ruban adhésif double-face et par petites passes ? )
  • Punaise ! Encore un accessoire à se fabriquer… 🙂
  • Les mains… Aïe ! Les mains…

Vous aurez remarqué que le roulement de la fraise à copier se trouve en haut, donc :

  • le gabarit se trouve au-dessus de la pièce à calibrer,
  • la pièce à calibrer se trouve entre la table et la gabarit,
  • la partie coupante de la fraise n’est levée que sur l’épaisseur de la pièce à calibrer.

Pour l’accessoire à se fabriquer, du verre acrylique d’épaisseur suffisante (ne pas sacrifier la chaise design en acrylique, ya pas une surface plane dessus !) et deux petits trous pour y passer les vis de fixation.

Les plus déterminés d’entre vous se dessineront le plan et confieront la découpe à Damengo (Edit après la migration du blog : je les ai testés, vous pouvez y aller tranquille).

Un dernier conseil : trouvez un autre moyen de préhension que celui sur la vidéo, les mains m’y semblent un peu trop exposées…


Views: 30835 lectures.

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Francois
Francois
8 novembre 2013 19h45

Pas mal mais….

C’est ballot d’avoir les moyens de se payer une CMS et de ne pas avoir l’adaptateur pour pièces courbées….

http://www.festool.fr/produits/accessoires/pages/detail.aspx?pid=494643&name=accessoires-pour-basis-5-a-et-basis-6-bf-of-cms

A moins de 60 EUR, ça fait pas cher pour deux ou trois doigts….

Anonyme
Anonyme
17 décembre 2014 16h54

Il n’est pas super ce truc

Elle est faite comment la pièce martyr ? comme la pièce finale en définitive …..

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x